Hotzenplotz-11170-1

Simon Gietl et Patrick Seiwald ouvrent la voie mixte « Räuber Hotzenplotz »

#ATHLETESTORY

Simon Gietl, alpiniste du Tyrol du Sud, continue d'allonger sa liste déjà impressionnante de premières ascensions. Le 26 décembre 2018, l'alpiniste professionnel et son compagnon de cordée Patrick Seiwald, parviennent à ouvrir une voie mixte à la fois recommandée et digne d'intérêt dans la vallée de Tauferer Ahrntal, dans le Tyrol du Sud. Ces athlètes sont parvenus à ouvrir la voie « Räuber Hotzenplotz », située à proximité de la cascade « Kofler zwischen den Wänden », sans utiliser de pitons à expansion. La nouvelle voie glace-rocher est classée M9 Wi5.

Avec la ferme intention d'ouvrir cette magnifique voie mixte glace-rocher à l'aide d'un matériel de sécurité classique, sans utiliser de pitons à expansion, les deux alpinistes font leur première escalade sur cette voie en 2009. Mais ils n'ont pas su à l'époque surmonter en un seul jour les difficultés rencontrées sur un surplomb en dévers après la troisième longueur de corde. Les athlètes décidèrent alors de redescendre. Les hivers qui suivirent, « nous sommes passés un nombre incalculable de fois devant la paroi et chaque fois, notre regard s'attardait le long de la voie que nous avions entamée en 2009, mais cette voie ne s'est jamais avérée aussi évidente, logique et praticable que l'année de la première tentative », explique Gietl.

Le 22 décembre 2018, Simon Gietl et Patrick Seiwald se retrouvent face à la paroi Kofler, pour tenter encore une fois cette voie mixte, cette fois avec quatre longueurs de corde, et de l'escalader, selon les propres termes de Gietl, « en suivant une voie logique et naturelle. »

Les athlètes chevronnés escaladèrent sans aucune difficulté les premières longueurs exclusivement sur glace. À partir de la troisième longueur de corde, les passages délicats sur la glace se transformèrent en sections rocheuses plus périlleuses, mais les difficultés se sont résolues selon Gietl « pratiquement comme par magie », ce qui leur a permis de s'en tenir à leur décision d'utiliser un matériel de sécurité classique.
La portion la plus compliquée de la voie était le surplomb abrupt rencontré sur la dernière longueur de corde. Pour Simon Gietl, ce fut un « final grandiose, car même si l'intersection tronquée et fatigante constituait la voie logique à suivre, ce fut une entreprise ardue. La nature rocheuse fermée demandait une attention sans faille, car il n'y avait pas de possibilités évidentes de planter des pitons en toute sécurité. »

Le 26 décembre, les alpinistes se lancèrent de nouveau dans cette ascension de la voie « Rotpunkt ». Après quatre heures d'efforts, ils atteignirent leur point de départ. Avec cette première ascension, Simon Gietl boucle une année couronnée de succès et jalonnée de projets d'ascensions d'une difficulté technique extrême dans le Tyrol du Sud et sur le Latok : « L'année n'aurait pas pu mieux se terminer. Et nous profitons de cette occasion pour vous souhaiter à tous une très belle nouvelle année. »

 

Informations sur la voie :
Cette nouvelle voie « Räuber Hotzenplotz » se trouve 500 mètres à gauche de la célèbre cascade Kofler.
Niveau de difficulté : M9 Wi5 Matériel : Gamme Friends jusque 1 & vis à glace, pitons à frapper mais pas de pitons à expansion.
Montée : Par le chemin forestier, en 15 min, jusqu'au point de départ (parfaitement visible depuis la route)
Descente : Descente en rappel

Hotzenplotz-770-4
Hotzenplotz-770-3
Hotzenplotz-770-2
Hotzenplotz-770-1
Hotzenplotz-pic