ANNA STÖHR

NATIONALITÉ: AUTRICHIENNE
DATE DE NAISSANCE: 25.4.1988
ACTIVITÉ PRATIQUEÉ: ESCALADE

BIO


Anna, qui est née et a grandi à Innsbruck, en plein cœur des Alpes, est passionnée d'escalade. Même si elle est surtout connue pour ses résultats en compétition, c'est en pratiquant l'escalade en plein air qu'elle se sent vraiment à l'aise. Ses parents, tous deux grimpeurs, l'ont initiée à la discipline alors qu'elle avait six ans : à huit ans, elle a rejoint une équipe d'escalade junior, et s'est lancée dans la compétition depuis. Aujourd'hui, vingt-cinq ans plus tard, Anna est la première femme à avoir ouvert plusieurs passages, d'Autriche en Afrique du Sud, en passant par la Scandinavie et les États-Unis. Elle a participé à des séjours d'escalade au Japon, en Chine, dans les Balkans et de nombreux autres endroits tout aussi intéressants, amusants et remplis de sens. Avide de nouvelles expériences, Anna a arrêté la compétition lors du circuit de la coupe du monde en 2017. Désormais, elle a hâte de repousser ses limites en extérieur, qu'il s'agisse de bloc, d'escalade sportive ou de l'ascension de grandes voies.

Activités :

La vie d'Anna consiste à décliner le sport d'escalade sous toutes ses formes. Elle aspire à devenir une grimpeuse complète, qui se sent à l'aise sur différents terrains. Elle est passionnée d'escalade de bloc, sportive et en grande voie. C'EST une personne motivée par les défis, qui a envie d'évoluer en tant que grimpeuse et en tant qu'être humain.

 

Loisirs :

Anna aime la lecture, le café, fréquenter un certain cinéma appelé « Leokino », qui passe principalement des films européens, profiter du grand air, à vélo ou à skis.

Endroit favori :

On n'est jamais aussi bien que chez soi : Innsbruck, excellent port d'attache pour profiter des Alpes et où revenir après avoir escaladé certains endroits reculés du monde.

Livre favori :

À vrai dire, elle en change assez souvent : avoir un seul livre favori à vie serait plutôt ennuyeux. Pour le moment, il y en a deux : « Toute la lumière que nous ne pouvons voir » d'Anthony Doerr et « La capitale » de Robert Menasse.

Plus grande peur :

La peur en elle-même. 

PROJETS


Anna s'est attelée à certains des problèmes les plus ardus au monde en termes de blocs : « New Base Line » 8b+ bloc 2017 SUI, « The Penrose Step » 8b+ bloc FFA 2017 USA, « Steppenwolf » 8b bloc FFA 2017 SUI, « Meadowlark Lemon » stand 8b 2017 bloc FFA. À l'avenir, elle cherche à évoluer en tant que personne et grimpeuse, en découvrant et en faisant l'ascension de grandes voies intéressantes et en repoussant ses limites en escalade sportive. À court terme, cela pourrait se concrétiser par un essai dans le Zillertal appelé « Freedom » 8b+/c escalade sportive et « Resistance » 8c dans la cascade Schleierwasserfall. 

"I BELONG TO THE DOLOMITES, AND I PLAY MY GAME ON THE MOUNTAINS OF THE ENTIRE WORLD. THE DOLOMITES ARE MY HERITAGE, MY BACKYARD, BUT MOST OF ALL THE PLACE WHERE I SHAPE MY VISION FOR THE FUTURE OF MOUNTAINEERING."

Simon Gietl