expert advice / trekking alpin

CONSEILS POUR RÉGLER UN SAC À DOS DE RANDONNÉE

Conseils pour régler un sac à dos de randonnée

La pente est raide, le terrain est inégal et la charge lourde. On n'entend que le bruit de vos pas sur le sentier, le silence de vos pensées et le chant lointain du vent entre les cimes. Le meilleur allié pour oublier la fatigue pendant les excursions de plusieurs jours en montagne est un sac à dos bien réglé. Nous vous expliquons les réglages nécessaires afin d'obtenir l'équilibre optimal pour faire de la randonnée, avec 70 % du poids qui repose sur les hanches et 30 % sur les épaules.

1. Principaux réglages

Commencez en plaçant les matériaux de manière équilibrée dans le sac à dos en fonction de leur poids. Pour avoir une charge stable, placez le contenu avec précision et éliminez l'espace vide restant à l'aide des sangles de compression latérales, du Twin-Compression System ou en roulant le roll-top. Relâchez toutes les sangles : la sangle de poitrine, la ceinture abdominale, les bretelles et les sangles de rappel de charge qui connectent les bretelles et la ceinture au corps du sac à dos. Pour les modèles de grande taille, le moment est venu de régler la longueur du dos afin de l'ajuster à votre taille. Pour mettre votre sac à dos, placez-le sur une surface élevée, comme une table. Si ce n'est pas possible, prenez-le par une bretelle et soulevez-le en utilisant vos jambes et non votre dos. Inclinez-vous légèrement vers l'avant et réglez la ceinture abdominale qui doit s'appuyer sur vos hanches, et plus précisément sur les crêtes et les épines iliaques, c'est-à-dire près des os des hanches et juste au-dessus des fesses.
Redressez-vous et serrez les bretelles qui doivent s'appuyer sur les épaules sans les immobiliser. Les sacs à dos modernes ont des bretelles arrondies, mais beaucoup de modèles Salewa en ont carrément des doubles pour s'adapter avec une plus grande précision à la poitrine et aux épaules, et ainsi donner une plus grande liberté de mouvement et de respiration.

Maintenant, fermez et serrez la sangle de la poitrine qui sert à décharger le poids des épaules et à donner de la stabilité en éliminant les mouvements latéraux. Généralement, cette sangle est montée sur une sorte de voie qui lui permet d'être positionnée à la limite supérieure de la poitrine, juste en-dessous des clavicules, afin de garantir sa fonctionnalité en évitant de bloquer l'expansion de la cage thoracique pendant la respiration et de gêner la poitrine des randonneuses.

2. Mise au point de précision

Vous pouvez maintenant vous occuper des réglages de précision, c'est-à-dire des sangles de rappel de charge qui relient les bretelles et la ceinture abdominale au corps du sac à dos. Faites en sorte de laisser de l'espace pour le mouvement entre la partie supérieure du sac à dos et la partie arrière des épaules. La partie qui dépasse des sangles doit être bloquée pour ne pas la laisser pendre et vous gêner pendant votre excursion, en risquant de s'accrocher aux arbres et aux murs. Seul un sac à dos équilibré et compact peut être considéré comme « bien organisé ». Une charge bien équilibrée devrait reposer à 70 % sur les hanches et à 30 % sur les épaules. Pour répartir la tension sur le dos, pendant la randonnée, il est bon de relâcher un peu les bretelles toutes les demi-heures et de les resserrer après quelques instants. Les sacs à dos modernes ont des bananes et des poches pratiques pour les objets à usage fréquent comme le téléphone portable, la casquette ou la gourde, afin qu'ils restent accessibles sans devoir retirer le sac à dos.