Aaron-Red-Bull-X-ALps-7708tSEKtF2xrtJ2

AARON DUROGATI

KIS, à table aussi

#REDBULLXALPS

La Red Bull X-Alps demande une concentration permanente dans tous les domaines. Nous investissons beaucoup de temps et d'énergie à préparer cet événement. Et ce faisant, nous adaptons notre stratégie aux exigences de chacune des journées de cet événement. De nombreuses étapes doivent être exécutées simultanément et nous devons donc toujours nous concentrer sur ce qui est important. Et pour nous, cela se traduit par un principe : KIS (Keep it simple), à table aussi.
J'aime manger des plats simples, qui nécessitent peu ou pas du tout de préparation. La viande joue pour moi un rôle important. Elle m'apporte beaucoup d'énergie sur la durée. Mon corps la digère très bien, c'est pourquoi elle m'apporte une double assurance.

Généralement, il s'agit d'éviter une baisse du taux de glycémie, que ce soit lorsque l'on court ou que l'on vole. Je mange dès que les conditions le permettent. Je m'attache à réduire les risques au minimum, en particulier quand je suis en vol. Je mange alors par exemple quand je survole un vallon, lorsque l'air est plus stable. Mon équipe joue un rôle essentiel dans la préparation des repas. Ils vont faire les courses, ils cuisinent et emballent mes encas pour la journée. Et comme j'ingère environ 5 000 kcal par jour, cette tâche s'avère plus ardue qu'il n'y paraît au départ. Elle joue pourtant un rôle essentiel et fait donc partie intégrante de chaque briefing. Surtout parce j'ai très souvent des exigences supplémentaires. Mon régime alimentaire se compose essentiellement de protéines, telles que la viande, les œufs et produits laitiers, mais aussi de beaucoup de glucides, tels que le riz, les pommes de terre, les flocons d'avoine, les fruits et le miel. Et pour équilibrer le tout, il me faut également consommer beaucoup de légumes.
Lors de la Red Bull X-Alps, j'emmène environ 5 litres de boisson par jour avec moi. Je bois essentiellement de l'eau, du Red Bull et des boissons isotoniques pour leur teneur en minéraux.

Pour moi, le secret en ce qui concerne l'alimentation consiste à simplifier au maximum. Outre « l'alimentation comme carburant », le mental joue également un très grand rôle. La course est à chaque instant très difficile, mais la pensée d'un bon dîner chaud avec mon équipe me fait avancer et me motive également dans les dernières heures de la journée pour me donner à 100 %.

Aaron-Red-Bull-X-ALps-770
X-Alps-4
X-Alps-2